Camping Castel Rose

Anduze

Ein malerisches, sehr besuchtes Städtchen !

Ein typisches Dorf in den Cevennen, eingebettet zwischen zwei Kalkfelswänden, die der Gardon von Anduze getrennt hat. Es liegt weniger als eine Stunde vom Mittelmeer und dem Mont Aigoual entfernt !

Wochenmarkt am Donnerstagmorgen – Flohmarkt am Sonntagmorgen

Nächtlicher Markt am Dienstagabend ( Juli und August )

Website : office du tourisme

Lieux et monuments

Parc

Patrimoine

  • La tour de Pézène : elle fait partie du Château de Pézène, vieille maison seigneuriale et résidence des comtes de Beaufort du XVe et XVIe siècles. La tour date du XIIIe et XIVe siècles.
  • Le château Neuf : c’est une demeure seigneuriale du XVIIe siècle. À l’occasion de sa construction, il fut intégré dans les remparts. Il comprend deux tours.
  • Les Casernes : elles furent construites en 1740 sur le Plan de Brie, pour abriter les troupes royales. La partie qui demeure à gauche du temple abrite actuellement l’Office de tourisme, la partie de droite est devenue la mairie.
  • L’église Saint-Étienne : elle fut construite entre 1686 et 1688 sur l’emplacement de l’ancien temple démoli à la suite de la Révocation de l’Édit de Nantes en 1685. Le clocher date de 1588.
  • Le Temple : un des plus grands de France, construit entre 1820 et 1823 sur l’emplacement de la cour des Casernes. La grande nef est partagée en trois voûtes prenant appui sur de puissants pilastres.
  • La Tour de l’Horloge : elle date de 1320, elle a trois niveaux et présente la même architecture que les remparts d‘Aigues-Mortes. Devenue horloge de ville en 1569, elle fut épargnée lors de la destruction des remparts en 1629.
  • La Méridienne : horloge de la ville depuis 1569, épargnée en 1629 lors de la destruction des remparts, la méridienne fut restaurée en 1989.
  • La Place couverte : construite en 1457, appelée L’Orgerie ou marché aux grains. Elle fut le lieu du marché aux châtaignes et aujourd’hui celui des produits locaux (le jeudi).
  • Le premier temple : En 1567, le premier temple d’Anduze et sûrement le premier temple de France trouve ses locaux au 5 rue Notarié, dans une rue du vieil Anduze. Plus tard, en 1590, il fut agrandi. Lors de la révocation de l’Édit de Nantes, les protestants furent chassés du 5 rue Notarié pour se retrouver dans les montagnes et notamment au « désert » (aujourd’hui musée). En plus d’avoir été le premier temple, La maison du 5 rue Notarié est connue pour avoir été la maison consulaire, une des premières écoles, une place importante dans l’histoire d’Anduze.

Fontaines

  • La Fontaine du Bicentenaire : réalisée en 1989 par un compagnon pour la commémoration du bicentenaire de la Révolution française. Les trois colonnes illustrent chacune un style : le dorique, le ionique, le corinthien.
  • La Fontaine Pagode : de style oriental, elle fut construite en 1648, sans doute d’après les dessins (et avec les deniers) d’un Anduzien qui était allé chercher des graines de vers à soie en Orient.
  • La Fontaine des Potiers : située entre la rue Gaussorgues et la rue Fusterie, elle couvre la base de l’arête d’une maison faisant l’angle. Elle doit son nom au fait que de nombreux ateliers de potiers occupaient ce quartier il y a encore quelques décennies.
  • La Fontaine de l’église : datée de 1715, elle se situe sur l’emplacement d’un ancien cimetière autrefois Place du Cimetière. La pyramide qui surmonte la fontaine présente un effet d’optique surprenant sous un certain angle, ceci en raison des trois boules de pierre qui en forment la base.
  • La Fontaine de Notre-Dame : date de 1715. Elle doit son nom à une ancienne chapelle disparue.
  • La Fontaine Pradier : de style classique, elle date de la première moitié du XIXe siècle. Elle est composée d’un vaste bassin circulaire au centre duquel, sur un socle ouvragé, prend place une vasque, supportant elle-même une colonne de style composite.

Personnalités liées à la commune

  • Jean-Jacques Paulet, auteur d’une Histoire de la ville d’Anduze, parue en 1847
  • Le poèteFernand Mazade naquit dans la commune en 1861.
  • Le poèteAlfred de Montvaillant naquit dans la commune le 27 décembre 1826. Une plaque accrochée à la maison de la place des halles où il fut né lui rend hommage.
  • Le négociant et banquier Pierre Cazenove qui émigre à Londres en 1681 et fonde la banque du même nom, toujours en activité, avec son portrait dans le hall d’accueil.
  • Le négociant Boissier qui émigre en 1677 à Gènes avec la famille André, à l’origine de l’invention du blue-jean.
  • Les acteurs Jean Dujardin et Alexandra Lamy y possèdent une maison. Ils s’y sont mariés le 25 juillet 2009.

Religion

  • Églises protestantes membres de la fédération française :
    • Grand temple, Eglise réformée évangélique EREI
    • Église adventiste Pont du Gardon, UFA :
  • Églises protestantes autres
    • Église évangélique méthodiste, route de Saint Felix UEEMF
  • Église catholique
  • Monastère Notre-Dame de la Paix-Dieu, communauté de Cisterciennes-Trappistines fondée en 1970.

(source Wikipédia)